Le sport...

Publié le par Cesky

Alexander Kharitnonov; Jan Bulis © Getty Images

Le sport en République Tchèque...

Si le football est un sport très populaire en République Tchèque, il n’en reste pas moins que le hockey sur glace est le sport le plus adulé par les Tchèques. Plus qu’un sport, le hockey est entré dans la légende lorsqu’en 1968, aux Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble, l’équipe tchèque battait l’URSS, prenant symboliquement sa revanche. L’équipe nationale fut une fois de plus portée en triomphe lorsqu’elle remporta les Jeux Olympiques de Nagano en 1998. Les tchèques célèbrent encore cette victoire et en avril 2004 un spectacle « Nagano » fut porté sur la scène de l’Opéra National. En avril 2004 Prague accueillit le championnat du monde de hockey sur glace. En football, Pavel Nedved a été élu ballon d’or 2003 par ses pairs.


Outre les joueurs de hockey et de football, de nombreux sportifs tchèques se sont illustrés durant les Olympiades. Parmi ces héros on peut citer la gymnaste Véra Caslavska, septuple championne olympique (3 médailles remportées en 1964 et 4 médailles en 1968), elle fut par la suite présidente du CNO tchèque et membre du Comité International Olympique. A la même époque, Jiri Raska entra dans la légende du saut à ski rempotant la médaille d’or au tremplin de 70 m et la médaille d’argent au tremplin de 90 m aux Jeux Olympiques de 1968. L’athlétisme tchèque connaît également de nombreux grands athlètes. Emil Zatopek, autrement appelé le héros d’Helsinki, est le seul coureur à ce jour à s’être imposé dans le 5000 m, le 10 000 m et le marathon au cours d’une seule édition des Jeux. Pendant ces mêmes Jeux d’Helsinki de 1956, sa femme, Dana Zatopkova, remporta l’or au javelot. Emil Zatopek s’est éteint en l’an 2000. Autre figure de l’athlétisme, Ludvik Danek, lanceur de disque remporta l’or à Munich en 1972. La nouvelle génération d’athlètes tchèques comprend aussi de grands champions : Jan Zelezny, unique triple champion olympique en javelot, sans oublier les décathloniens Roman Sebrle, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Sydney et aux championnats du monde 2003, et Tomas Dvorak, triple champion du monde du décathlon (1997,1999,2001) qui participèrent aux IVèmes Jeux de la Francophonie.

 

Publié dans *Culture*

Commenter cet article